Je suis fière de vous présenter mon nouveau partenaire Les Ruchers du Viala de Grimoald :

Philippe Montalbetti est un apiculteur depuis 1975 dans le sud est de la France, il élève ses abeilles et vend leurs miels.

Leurs miels sont issus de différents terroirs sélectionnés, grâce à la transhumance de ses ruches .

Les ruches sont situées dans les Cévennes, dans des lieux préservés, ce qui en fait du miel de qualité.

Cet apiculteur est certifié Miel des Cévennes IGP (je vais vous expliquer plus bas ce qu'est cette IGP).

 

rvg_miel_des_cevennes_468x310_02_ar
rvg_miel_des_cevennes_468x315_01_ar

 

Voici ce que j'ai reçu dans le cadre de notre partenariat :
 DSCF6607

1 pot de Miel de Châtaignier IGP 1 kg :

Le miel de Châtaignier est épais, de couleur foncée et ambrée et a une renommée gastronomique : il est très recherché pour la puissance de ses arômes boisés en cuisine. 

C'est un miel de caractère :
Son odeur caractéristique, forte à piquante, la puissance de ses arômes relevés, avec une pointe d'amertume font sa singularité. Sa spécificité est très appréciée en cuisine.
C'est un alicament aux multiples propriétés médicinales :
Le miel de châtaignier, outre les qualités usuelles du miel  est bien connu comme étant un agent circulatoire dynamisant la circulation sanguine capillaire et veineuse et diurétique. Riche en matières minérales, le miel de châtaignier est re-minéralisant (ostéoporose) anti-anémique et dynamogénique ( procure force et énergie).

De plus ses propriétés cicatrisantes sont avérées et il est bon pour les voies respiratoires. 

Sa richesse nutritionnelle est précieuse en cas d'anémieasthénie et de fatigue. 
Le miel a toujours fait partie du quotidien des habitants des Cévennes. 
Longtemps, il a été la seule source de sucre sur les tables cévenoles. 
Presque chaque famille possédait un rucher qui était alors composé de ruches-troncs. 
Ces ruches étaient creusées dans un tronc de châtaignier et recouvertes d’une lourde pierre plate appelée lauze. 
On les appelait "brusc" en patois cévenol et "bourniou" en occitan. 
S'il existe toujours des ruches-troncs, celles-ci ont été peu à peu remplacées par des ruches à cadres, permettant à l'apiculture de devenir une production agricole à part entière...

 

Le "Miel des Cévennes" est récolté dans les Cévennes (une partie du Gard, de la Lozère, de l'Ardèche et de l'Aveyron).
Cette zone de production se caractérise par deux types de formes géologiques dominantes : les massifs cristallins et les serres de schiste creusés par des vallées profondes. 
La géologie est très diverse, composée de roches toutes très anciennes, avec un peu de calcaire métamorphique, beaucoup de schiste et gneiss, mais aussi des grès et des micaschistes.
Au niveau climatique, les Cévennes sont un lieu de convergence du climat montagnard et du climat méditerranéen principalement.
De ce fait, la spécificité du "Miel des Cévennes" et sa réputation sont fondées sur la diversité de la flore cévenole butinée par les abeilles.
Le "Miel des Cévennes" a été labellisé par une Indication Géographique Protégée (IGP) en 2015.
La zone IGP est composée de 202 communes.
Mais qu'est-ce que l'IGP ?
L’IGP (Indication géographique protégée) désigne des produits agricoles et des denrées alimentaires dont les caractéristiques sont étroitement liées à une zone géographique, dans laquelle se déroule au moins leur production, leur transformation ou leur élaboration.
L'IGP dépend de la réglementation européenne. 
Ce règlement organise un système d’enregistrement communautaire des dénominations géographiques qui leur assure une protection juridique dans l’Union européenne.

 

Les Miels des Cévennes IGP sont :
- des miels typiques et variés
La spécificité des Miels des Cévennes IGP repose sur l’origine typiquement cévenole des fleurs butinées pour les produire. Ainsi l’IGP Miel des Cévennes est portée par des miels monofloraux (Miel de Bruyère blanche, Miel de Châtaignier, Miel de Framboisier, Miel de Ronce, etc.) ou polyfloraux (Miel Toutes fleurs). 
- ont des caractéristiques aromatiques marquées
Les miels monofloraux Miel des Cévennes IGP ont un goût conforme à l’origine florale revendiquée : par exemple le miel de châtaignier a des arômes boisés, puissants et chaleureux, et une amertume plus ou moins prononcée. 
Les miels Miel des Cévennes IGP Toutes fleurs ont des arômes plus fruités avec une amertume plus ou moins prononcée selon les périodes de récolte et la flore butinée.
- ont une structure parfaitement homogène
Selon la composition florale du miel et le temps écoulé depuis la récolte, le Miel des Cévennes IGP peut être commercialisé liquide, cristallisé ou crémeux. Dans tous les cas, sa structure doit être parfaitement homogène pour obtenir l’appellation.
- englobe une gamme de miels de crus bien identifiés et récoltés tout au long de la saison

 

Printemps :

•    Miel de Bruyère blanche (erica arborea) :  d’aspect cuivré, il présente des arômes de noisette au goût de caramel et de pain d’épice. Son odeur est florale et fruitée, plus ou moins intense. Sa saveur est forte, avec des arômes caractéristiques de caramel et de cacao.

 

Été :

•    Miel de Châtaignier  (castanea sp.)  : sa robe est généralement foncée, ses arômes sont boisés, puissants et chaleureux avec une amertume plus ou moins prononcée. Il est prisé des amateurs de miels au goût corsé et s’utilise bien en cuisine.
•    Miel de Framboisier  : c'est un miel clair, le plus souvent cristallisé. Son odeur très fruitée, rappelle la framboise cuite. Ses arômes sont également très fruités, et il présente une légère acidité.
•    Miel de Ronce  : c'est un miel clair ou plus ou moins foncé s'il est mélangé à du miellat ou aux sucs du fruit. Son odeur rappelle celle des fruits mûrs. Un peu lourd en bouche, d'acidité moyenne et sans amertume, ses arômes sont plutôt intenses et rappellent aussi les fruits mûrs.
•    Miel de Bruyère cendrée (erica cinerea)  : ses arômes sont floraux, mentholés, avec un goût de caramel. Il est assez frais en bouche, son acidité est marquée et il est dénué d'amertume. L'odeur est florale, assez intense et complexe, de type rose ou mimosa à fenaison.

 

Automne :
Miel de Bruyère callune (calluna vulgaris) :  sa texture naturellement gélatineuse étonne parfois; il est très recherché pour son parfum fruité très spécifique, intense et persistant. C'est un miel « à part » dans les crus français, de par la miellée tardive et les difficultés liées à son extraction.

 

Enfin, le Miel des Cévennes (qui est un miel polyfloral,  souvent appelé "Toutes fleurs") : selon les périodes de production et la flore butinée, sa teinte est claire ou foncée, avec des arômes fruités et une amertume plus ou moins prononcée, voire absente au printemps.

 

 Flyer%20IGP_grandpublic

 

En résumé pour les consommateurs, une IGP signifie : 
- une garantie de l'origine géographique et de la traçabilité des miels ;
- un effort de qualité de la part de l'apiculteur ;
- un prix justifié ;
- une gamme de miels mieux identifiée ;
- et permet aussi aux apiculteurs de valoriser leur miel, ce qui contribue à sécuriser leurs revenus.