DSC06385

DSC06389

J'ai chipé cette recette à ma copinaute Jackie et je ne regrette pas, c'est délicieux !

La pompe aux coings est un gâteau rituel des veillées de Noël en Provence.

On l’appelle aussi « gibassier » en raison des irrégularités à la surface de la pâte. 

 

Pour 8 personnes :

2 coings bien mûrs ( très important )
40 g de sucre en poudre
2 verres à liqueur de cognac
2 rouleaux de pâte brisée
250 g de farine
1 pincée de sel
3 cas de sucre glace
1 jaune d’œuf
125 g de beurre
5 cl d’eau à T° ambiante
1 jaune d'œuf dilué avec un peu de lait pour la dorure
100 g de crème fraîche liquide
50 g de sucre en poudre ou sucre glace

 

La veille, éplucher et couper les coings en quartiers.
Enlever le coeur et les pépins. 
Mettre les quartiers à macérer toute la nuit dans le sucre et le cognac.


Préchauffer le four à 200°C.
Sortez la pâte du réfrigérateur.
Garnir un plat à gratin ou à tourte beurré avec la première pâte brisée en laissant dépasser sur les bords.
Piquer le fond avec une fourchette et poser dessus les coings macérés égouttés.
Recouvrir avec la seconde pâte brisée.
Humecter légèrement les bords et les souder ensemble avec les doigts.
Badigeonner avec un jaune d’œuf dilué avec un peu de lait.
Réaliser des feuilles ou des motifs avec quelque chutes de pâte que vous coller ensuite avec le jaune d’œuf dessus.
Ménager une cheminée au centre.
Faire cuire à 200°C pendant 30 minutes environ.
Servir tiède ou légèrement réchauffé.